『戦争のかたち-Mémoires de guerre-』

『Mémoires de guerre』
Exposition de photos par SHITAMICHI Motoyuki
Du 29 avril au 10 mai 2008


A l'instar de ceux qui se trouvent le long des côtes françaises, de nombreux bunkers ont été construits au Japon au cours de la guerre du Pacifique.
Pourtant rares sont les personnes qui en connaissent l'existence.
Un jour après son travail à l'université, le photographe HITAMICHI Motoyuki est tombé par hasard sur l'une de ces constructions en béton dans la banlieue de Tokyo. Cette rencontre l'a beaucoup marqué. Quelques mois plus tard, il est retourné à l'endroit où se trouvait ce bâtiment. Il avait disparu remplacé par une supérette. Voilà pourquoi il a décidé de faire le tour du Japon avec son appareil photo à la recherche de ces vestiges de guerre.
Plus de soixante ans après la fin du conflit, le paysage japonais a profondément changé, mais ces bâtisses en béton continuent à le marquer de leur présence. Ayant perdu toute leur utilité guerrière, elles ont été transformées en hangars, en bacs à fleurs, en bacs ou en maisons
d'habitation.
SHITAMICHI Motoyuki appartient à cette génération dont les parents n'ont pas connu la guerre. Il a donc voulu diriger son appareil photo vers ces espaces étranges qui s'effacent de notre mémoire et nous rappellent la réalité de la guerre. Au milieu des paysages de paix, il a voulu capturer cette atmosphère étrange qui se dégage des vestiges de la guerre qui apparaissent au centre des photographies.
Ces œuvres n'ont pas pour vocation de rapporter la réalité ou l'histoire de la guerre. SHITAMICHI Motoyuki n'est pas historien. En tant que photographe, il cherche à donner les moyens au public de réfléchir à la mémoire de la guerre, à déterminer comment elle s'inscrit dans le quotidien des gens, quelle place elle occupe et comment il conviendrait de la raconter.


---------------------------------------------------

『戦争のかたち』

フランス地方の海岸と同様に、日本にも数多くの太平洋戦争中に作られたトーチカなどの建造物が多く放置され残っている。しかし、その存在を知る者は少ない。

写真家の下道基行は、大学卒業後のある日、東京近郊でそのようなコンクリート建造物に偶然に出会い、その存在感に惹かれた。数ヶ月後再びそこを訪れた時にその建物は姿を消し、コンビニエンスストアーに変わっていた。それ以来、彼はカメラを手に日本全国の戦争の遺構の記録を始めたという。
戦後六十年の間に日本の風景は劇的に変わったが、これらのコンクリート製品は壊そうにも壊せない堅牢さゆえに生き残った。戦うための機能を完全に失った無機質な建造物は、倉庫になったり、花壇になったり、ベンチになったり、人の住む家になったりしている。
戦争を知らない世代を親に持つ彼は、その戦争のリアリティ/記憶の薄れゆく奇妙な空間に興味を持ちカメラを向け続ける。カメラの先には平和な日常風景が広がり、写真中心に据えられた戦争の遺構が奇妙な雰囲気をかもしている。

下道基行は歴史家ではない。あくまでも写真家として、この作品が単に戦争の歴史や事実を伝えるものではなく、戦争の記憶がどのような形で残り存在し、今後どのようにそれを伝えて行くべきかを改めて考えさせ、見る者に多くのイマジネーションを与えるものでありたいと考えている。

(2008年4月 ESPACE JAPON/Paris)